6 conseils pour rendre ton utilisation du numérique plus responsable

Entrepreneur•e écoresponsable

Savais-tu que le numérique était polluant ? Et oui ! Le numérique fait parti de ces merveilleux outils qui polluent sans que l’on s’en rendre compte. Mais la bonne nouvelle, c’est qu’il est possible de limiter la pollution du numérique pour le rendre plus responsable ! On voit ça tout de suite.

Savais-tu que le numérique était polluant ? Et oui ! Le numérique fait parti de ces merveilleux outils qui polluent sans que l’on s’en rendre compte. Mais la bonne nouvelle, c’est qu’il est possible de limiter la pollution du numérique pour le rendre plus responsable ! On voit ça tout de suite.

 

Quelques chiffres sur le numérique

Avant de commencer, je souhaite partager avec toi quelques chiffres qui sont importants pour comprendre l’impact du numérique sur l’environnement.

🌱 La fabrication d’un ordinateur demande :

      • 588 kg de matières premières
      • 240 kg de combustibles fossile
      • 22 kg de produits chimiques
      • et 1,5 tonnes d’eau

De quoi faire réfléchir non ?

 

🌱 Pour un smartphone, il y a environ 60 matériaux différents qui sont utilisés. Et ce ne sont pas de matériaux très écoresponsables.

 

🌱 Une recherche internet faite par un internaute génére 7g de CO2, si on ramène ça au nombre d’internautes dans le monde, la facture augmente vite.

 

🌱 Les serveurs d’un site internet sont très énergivores et ont besoin d’être constamment refroidis, ce qui fait que souvent il y a une clim H24 dans les salles de serveurs = pollution

 

En bref, le numérique produit 4% des gazs à effet de serre mondiaux, ce qui est quand même assez important quand on sait qu’on ne voit pas cette pollution.

Du coup, tout ces chiffres c’est bien, mais qu’est-ce qu’on peut y faire nous dans tout ça ? On ne peut pas empêcher la pollution numérique, non ? Le simple fait d’avoir conscience de cette pollution c’est déjà un beau pas en avant. Et en plus, figure-toi qu’on peut au moins la limiter, ce qui sera déjà pas mal grâce à une utilisation plus responsable du numérique.

 

L’importance du Numérique responsable

Mais qu’est-ce que c’est le Numérique responsable d’abord ? Ce sont des actions qui visent à améliorer l’empreinte écologique du numérique et à limiter sa pollution. En bref, on fait en sorte de limiter la casse dans notre utilisation du numérique et on l’utilise pour promouvoir des projets à impact positif.

Le numérique responsable peut permettre de limiter grandement la pollution, avec une réflexion par exemple qui débute à l’achat d’un nouvel outil numérique. Quand on sait la pollution qu’engendre la fabrication d’un ordinateur, peut-être va-t-on plutôt chercher à le réparer ou à prendre de la seconde main ?

En pensant numérique responsable, on peut à terme modifier certaines habitudes qui auront des impacts positifs pour la planète, mais aussi pour les autres humains. Moins de fabrication d’ordinateurs ou de smartphones, ça veut dire moins de travailleurs forcés d’aller dans les mines pour extraire des terres rares par exemple. Et leurs conditions de travail pourront être améliorer. Moins d’extraction veut dire aussi moins de pollution au moment de récupérer ces matériaux.

Quelques pistes de réflexion pour un numérique plus responsable

🌱 Ne change ton ordinateur ou ton smartphone que si tu n’as pas le choix. Préfère les faire réparer ou au pire, achète du reconditionné : l’ordinateur existe déjà, mais tu lui donnes une seconde vie et tu évites les déchets d’un nouvel appareil.

🌱 Pense à faire régulièrement le tri dans ta boite mail. Les mails encombrent les serveurs, et souvent pour rien parce que tu ne reviens pas dessus ! Alors ,n’hésite pas à supprimer les mails que tu as déjà lu et qui ne te sont plus utiles. Pense également à te désinscrire des newsletters que tu ne lis pas.

🌱 Pour ton site, utilise un hébergeur éco-responsable qui va utiliser de l’énergie renouvelable et des techniques de climatisation naturelles.

🌱 Favorise les marques éco-responsables qui font attention à la provenance des matériaux, mais aussi à la condition de travail des ouvriers et à la réparabilité de leurs outils. Par exemple, Fairphone propose de smartphones que tu peux modifier au besoin, de plus la marque s’engage au bien être des ouvriers qui fournissent les matériaux.

🌱 Utilise un moteur de recherche éco-responsable. Si tu souhaite découvrir des moteurs de recherche éco-responsable, retrouve l’article « 6 moteurs de recherche éthiques et éco-responsables »

🌱 Le numérique responsable peut aussi passer par ton site internet. D’ailleurs, si tu souhaites un audit de ton site pour savoir les points à améliorer pour le rendre plus éco-responsable, je te propose Sun Flower ! N’hésites pas à réserver un appel découverte pour qu’on parle de ton projet ensemble. C’est totalement gratuit et sans engagement !

6 conseils pour rendre ton utilisation du numérique plus responsable

Catégories

Inscris-toi à la lettre hebdomadaire

Derniers articles

Pourquoi le perfectionnisme peut t’empêcher de créer ton site ?

Pourquoi le perfectionnisme peut t’empêcher de créer ton site ?

Pourquoi le perfectionnisme peut t'empêcher de créer ton site ?Création et Gestion de Site"Le perfectionniste est une personne qui est animé(e), obsédé(e) par un souci exagéré de la perfection en toute chose, notamment qui apporte un soin extrême, excessif dans la...

Dépollue ta boite mail

Dépollue ta boite mail

Dépollue ta boite mailEntrepreneur•e écoresponsableDans la vie d’entrepreneur, les mails ont une place importante que ce soit pour échanger sur les projets ou partager des productions. Cependant, la boite mail peut se révéler très polluante. Aujourd’hui, je vais te...

Hébergement web, à quoi ça sert ?

Hébergement web, à quoi ça sert ?

Hébergement web, à quoi ça sert ?Création et Gestion de SiteLes hébergeurs web on en entends beaucoup parler quand on commence à se renseigner sur les sites web, mais qu’est-ce que c’est exactement ? On voit ça aujourd’hui !Hébergement web, qu’est-ce que c’est ? Un...

Pour en savoir plus sur la pollution numérique :

Crédit photo :

  • Eea ikeda sur Unsplash